L’escompte commercial .

L'escompte commercial  est une opération de crédit par laquelle le banquier met à la disposition de l'entreprise porteuse d'un effet de commerce non échu, contre remise de cet effet, le montant de l'effet diminué des intérêts et des commissions.
Si l'effet est impayé à l'échéance, la banque se retourne contre son propre client, qui supporte donc toujours le risque de défaillance de son acheteur.

Pour bénéficier de ce mode de financement, il faut avoir, au préalable, signé un contrat d'escompte avec sa banque.
Ce contrat précise les frais, commissions et taux d'intérêts prélevés sur chaque opération d'escompte.
On ne peut pas aller au guichet et demander les sous ... il faut au préalable avoir signé un contrat d'escompte ... 

En clair : 

Vous pouvez y recourir si vous avez vendu des marchandises à un client, et vous lui avez accordé un délai de paiement.
Plutôt que de toucher 100 fr à l’échéance, vous en touchez 99 tout de suite (chiffres imaginaires) à votre banque ,ce qui vous donne tout de suite de l’argent liquide .

En fait la banque vous prête les sous jusqu'à l'échéance .
Si à l'échéance le chèque n'est pas approvisionné,la banque se retourne contre vous . 

De toutes façons,c'est un prêt que fait la banque , et qui plus est , un prêt à risque ... Il va donc y avoir des frais ,et un taux d'intérêt ...

 

Combien ça coûte ?

En échange de cette avance de fonds, la banque prélève différents types de frais comme :

  • des commissions pour la remise du bordereau d'escompte
  • une commission par nombre d'effets remis dans le même bordereau d'escompte
  • des intérêts sur le montant de l'effet de commerce remis à l'escompte et sa durée . Ces intérêts sont aussi calculés sur la durée de l'avance des fonds qui est faite (entre le moment de la remise et la date d'échéance de l'effet).

 

Et si le compte du débiteur est pas approvisionné ?

L'émeteur du papier  en reste responsable  jusqu’à son règlement  auprès d'une banque .
C’est contre lui que doit se retourner celui qui n'a pas été payé intégralement .

 

Et si on veut seulement une part de l’escompte ?

L’escompte coute cher en intérêt divers .

Il est très possible qu’on ait besoin seulement de 100 fr ,mais qu’on ait une traite de 1000…
Et bien évidement on veut pas payer l’escompte sur les 1000 fr …

Comment faire ?


Il est possible de déposer à la banque en garantie la traite de 1000 .
La banque la garde en garantie jusqu’à ce qu’elle ait touché ses 100 fr tandis qu’elle vous remet immédiatement 97 fr
A l’échéance si le tiers est volvable,la banque se paye de ses 100 fr et vous de vos 900 fr restants .Si une association ou une entreprise désire s’assurer d’un crédit auprès de sa banque mais pour des montants inférieurs au montant d’un effet ou d’un groupe d’effets, elle peut endosser ces effets au profit de la banque et les lui céder en garantie, généralement d’une autorisation de découvert : c’est ce qu’on appelle un escompte en garantie.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site