Dettes Pourries .
Subprimes .

L'idée des dettes pourries tient à la fois du génie et de l'escroquerie .
Tout est question de la dose ....

L'idée de départ est très simple et (relativement) saine ;

Du côté "face" (et rien n'aurait interdit d'en rester au seul côté "face" ):

  • La banque gagne surtout  sur les prêts .
  • Plus il y a de prêts,plus elle gagne .
  • Plus on assure de prêts différents et moins il est possible que tous les prêts foirent .
  • Donc on "ouvre la porte" au maximum de prêts ,et ensuite grâce à des combinaisons mathématiques de répartitions de risques,
    on s'arrange pour que les risques soient le plus réduits possibles .

A ce jeu,tout le monde gagne :la banque parce qu'elle fait des prêts et les emprunteurs "à risque",parce que malgré le risque ils peuvent néanmoins emprunter,
cad également faire tourner la machine économique .

 

Mais il y a le côté "pile" ..

Et il n'y a de côté "pile" que parce que la banque a essayé de tirer le maximum de parti possible de son idée de départ .
Le côté "pile" est un choix conscient,délibéré,et par essence criminel :

Plutôt qu'être le seul à courir le risque ,la banque c'est surtout arrangée pour être la seule à ne pas courir le moindre risque :

  • elle a fait les prêts à risque ,
  • les a rendus artificiellement présentables,
  • et les a refilé comme des affaires en or à des innocents ... 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site