Les billets et la Banque Centrale. 

La quantité d'argent en circulation est extrêmement importante pour avoir une économie stable .
Pour que les choses soient claires,nous allons expliquer l'affaire avec une baignoire (une baignoire qui peut grandir), et 2 robinets ,
le tout avec une évaporation de l'eau (l'eau étant en fait de l'argent) . 

1° Constat :il y a un volume d'eau "idéal" dans la baignoire .

  • Si il y a trop d'argent en circulation, il y a inflation .
  • Si il y a trop peu d'argent en circulation,il y a récession .
  • Si la société prospère,la baignoire doit grandir,mais le niveau d'eau doit rester au même niveau relatif...donc il faut créer de la monnaie ...

2° Constat : où trouver cette eau ; cette eau  ne vient pas de nulle part ...

Antérieurement l'eau venait de la banque nationale ; la banque nationale (ou centrale)  imprimait des billets quand il fallait .

screenhunter-35-apr-05-21-15.jpgMais la banque centrale avait tendance à imprimer plus de billets qu'il ne fallait en période électorale ... il y a eu donc des abus...
Comme il y a eu impression de plus de billets qu'il ne fallait , il y a eu une inflation ...

Pour éviter ce problème en 1974 ,un peu partout dans le monde civilisé on a décidé de pratiquer  "ouvertement" et sans contrôle politique (pour être bien sûr qu'on ne mette pas trop de billets en circulation) en confiant le rôle d'émetteur de billets aux banques privées . Ces banques offrent donc un service (la mise sur le marché de l'argent ) ,lequel service se paye; c'est l'intérêt de la dette  .

Dès sa création,le système ,quel qu'il soit, est donc d'emblée vérolé : 

  • Soit il fonctionne "à l'état" et on file vers l'inflation .
  • Soit il fonctionne "au privé" et on file vers l'accumulation de la dette .



 3°Constat : la banque privée n'imprime pas des billets "en douce",mais en invente...

La plupart des gens croient que quand ils font un emprunt à la banque,
c'est de l'argent qu'on sort de la banque pour le mettre ensuite dans sa poche ,
comme résumé par ce dessin ...

screenhunter-38-apr-05-21-24.jpg

On remarque qu'il n'y a plus que 8 sacs de billets dans la banque et 1 sac de billet chez l'emprunteur .
Mais au total il y a toujours 9 sacs comme au départ .
 

Mais ça ne se passe pas "comme çà" .
La banque ne va pas vous donner de l'argent billet ,mais de l'argent chèque  .
Si c'était de l'argent billet,elle ne pourrait pas vous donner plus qu'elle n'a de billets,mais par contre elle peut vous donner autant de chèques que vous voulez (du moment que vous savez rembourser ...) 

 screenhunter-37-apr-05-21-24.jpg

 On remarque qu'il y a toujours 9 sacs de billets dans la banque,mais que l'emprunteur a 3 sacs de billets .
Au départ de 9 sacs,on en a 12 .
Il y a eu donc création de 3 sacs de monnaie ,ou plutôt création imaginaire de monnaie; la banque ne va pas imprimer des billets "en douce"...

 
Au fur et à mesure du remboursement ,il y aura destruction tout aussi imaginaire de billets ; la banque ne va pas brûler des billets ... 

L'ensemble de ce mécanisme s'appelle : la création monétaire par le crédit .
Il n'y a au final pas un billet réel de plus ou de moins .
Mais entre temps il y a eu beaucoup plus d'équivalents billets en circulation que de billets imprimés.  

 

 

 

4° constat : Il est interdit (maintenant) à l'état de mettre "par lui même" de la monnaie en circulation .

On a vu plus haut que les banques imaginent de l'argent ,ou plutôt mettent en circulation de l'argent chèque .
Comme les banques doivent garder 15 % de l'argent qu'elles émettent sur leur compte sous forme d'argent papier) ,pour un billet imprimé ,il y a 6 équivalents billets en circulation .

Quand la banque atteint son quotat de 15 % ,la banque ne peut plus imaginer de nouveaux billets,
mais doit demander à la banque centrale de nouveaux billets que la banque centrale doit lui donner ,et le mécanisme continue ...

100 % de l'argent en circulation provient donc des banques privées,lesquelles sont alimentées par la banque centrale .
La banque centrale émet donc peu de papier monnaie (mais elle le fait gratuitement).
La banque privée ,avec cet argent - papier émet 6 fois plus d'argent - chèque mais elle le fait avec un taux d'intérêt . 



screenhunter-48-apr-05-21-48.jpg
5° constat : La monnaie scripturale s'évapore en permanence  de la baignoire ...

La monnaie scripturale provient du crédit .
Qui dit crédit dit taux d'intérêts .
Et cet intérêt doit retourner à la banque .
Donc il doit sortir de la baignoire .
Petit à petit donc,la baignoire s'assèche par remboursement de l'intérêt ....

Mais en plus de ça,la baignoire s'assèche aussi par paquet : à chaque échéance de remboursement de l'argent doit être retourné à la banque (pour destruction imaginaire) cette fois,cad par remboursement du capital .screenhunter-46-apr-05-21-43.jpg   screenhunter-47-apr-05-21-44.jpgDonc si on veut que le niveau d'eau reste constant dans la baignoire,il faut en permanence la remplir .
Mais pour la remplir il faut des emprunts .
Donc la boutique ne peut tourner que si il y a en permanence des emprunts, donc des dettes qui se créent .

Toutes ces dettes créent des intérêts .
Ces intérêts aboutissent dans les banques .
Les sommes générées par les intérêts sont tellement grandes qu'elles représentent presque la totalité des dettes des états !!! 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×