Manipulez vos propres cours !!!

Vendez du vent !


Comment ça marche en théorie ?

Quelqu'un vient vous trouver pour mettre sa société sur le marché en "actions" .
Vous évaluez correctement la valeur que devrait avoir l' action .
Vous la sous évaluez au client .
Vous trouvez des "placeurs" que vous "intéressez" à la vente des actions.
Les prix s'envolent .
Mais vous seuls savez jusque quand ils vont s'envoler .
Vous vous tirez juste à temps ....
 

Comment ça marche en réalité ?

Disons que vous êtes Goldman Sachs (que je prends comme exemple ici, puisqu'il semblerait que  Goldman Sachs ait connu de petits ennuis du genre …vous avez une bonne réputation ,et plein de pognons et d'avocats .....

La société Connerie.com vient vous voir pour vous demander de l’introduire en bourse. 

Vous commencez par travailler « sérieux » sur l’entreprise : vous évaluez l’entreprise, déterminez le nombre d’actions offertes au public,etc,etc .

Ensuite vous travailler « sérieux» sur les proprios et hauts cadres  de l’entreprise + les "placeurs" (cad les courtiers) .

La technique avec les courtiers est archi simple : généralement avec une commission de plus de 5  % sur le capital récolté,les courtiers  "marchent" (cad que si le public achète pour 100 $ de la société, 95 $ arrivent effectivement dans la société et 5 $ part dans la poche des seuls courtiers,qui ont donc tout intérêt à gonfler les achats ....).

 La technique avec les "clients privilégiés" est beaucoup plus subtile" : vous leurs donnez "cash" et "gratos" des actions de leur société,mais en échange de ces bienfaits, vos clients privilégiés s’engagent à acheter pendant un temps donné et jusqu’à une somme donnée des actions de leurs sociétés .
Le risque pour eux est "nul" puisque ils savent que l'action va grimper . Ils ne savent pas jusqu'où,mais ils savent qu'elle va forcément grimper, au moins pendant un temps ...

Vous seul connaissez les règles du jeux; les "clients privilégiés" en connaissent une partie et les "clients simples" : rien du tout .... .

Alors que les actionnaires "simples" ne connaissent que le cours de bourse, vous vous savez par exemple que jusqu’au 15 février Mr X,Mr,Y et Mr Z se sont engagés à acheter pour 100 millions de $ de cette action quel qu’en soit son cours en bourse à ce moment (et ils vont le faire sans réchigner puisqu’ils savent que jusqu’à ce moment,le cours va forcément monter …puisque  c’est eux qui le font monter …) .

Donc vous savez que jusqu’à cette date du 15 février, les actions vont forcément monter quel que soit les cours ….
Vous savez aussi que le 16 février … il vaut mieux ne plus en avoir une seule en main…

Mais vous êtes le seul à le savoir … parce que même si X,Y,et Z se doutent que « les autres requins  » sont dans la même combine qu’eux…ils ne savent pas contrôler l’affaire de l’intérieur,ils ne connaissent pas les montants et les dates auxquelles se sont engagés  "les autres",ni où ils en sont exactement dans leurs achats obligés  .
Les plus malins (et à ce niveau là ,on est soit très malin, soit très bien entouré) auront compris qu’il vaut mieux se dépêcher de liquider son portefeuille « dans la période de sécurité » (cad avant leur échéance) malgré que les actions continuent à flamber  .

Quand il n’y aura plus de gros acheteurs "obligés", il ne va plus rester sur le marché, que les lampistes  .
L’action va s’effondrer .
Pas jusqu’à « 0 » puisque la société au départ vaut réelement quelque chose » (ce n’est pas comme des actions "internet" qui elles reposaient sur du vide total) ,
Mais néanmoins vous êtes « ratiboisés » ….

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site