Manipulez le Brent !!!


Fin mai 2013,le scandale éclate : à la suite d'une plainte  d'un groupe pétrolier, la Commission européenne a lancé  une enquête sur une éventuelle manipulation des cours du pétrole, plus précisément sur ceux du Brent de mer du Nord.

Bien que représentant un volume de production très faible, la cotation du Brent sert à coter des centaines de pétroles bruts différents produits dans le reste du monde, soit plus de la moitié de la production mondiale de pétrole.

En effet, comme chaque champ produit un pétrole d'une qualité spécifique,pour les valoriser, on se réfère à trois ou quatre pétroles bruts de référence, le Brent de mer du Nord et le West Texas Intermediate américain étant les deux principaux, auxquels on rajoute une prime ou une décote reflétant sa qualité spécifique.


Difficultés d’établir un prix du pétrole « légitime » .

La méthode pour établir la cotation physique du Brent est devenue un processus très sophistiqué quasi-incompréhensible, en dehors de la quarantaine d'acteurs qui participent à la fixation de ce prix : groupes pétroliers, gros acheteurs européens et américains, et quelques rares banques.

Facilité de fausser les cours :

Compte tenu de l'influence du prix du Brent sur les autres bruts, un opérateur malintentionné pourrait être tenté de perdre de l'argent en achetant "trop cher" un petit volume de Brent pour  en faire monter le prix, pour ensuite vendre un volume bien plus important d'autres bruts indexés sur le même Brent.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site