Salaires, bourses, dettes et inflations .

 

Durant les 30 glorieuses la situation économique était la suivante :

  • Une productivité en augmentation constante ;
  • Des salaires en augmentation constante .
  • Une inflation assez importante , qui  incitait à acheter plus vite ce qui ne pourrait être que plus cher plus tard .

 

Ensuite durant la crise des années 80 la situation était la suivante :

  • Un gain de productivité très faible .
  • Des salaires virtuellement bloqués .
  • Une inflation très faible .
  • Les valeurs boursières qui explosent .
  • Les gens achètent à ce moment dans l’euphorie boursière : les gains théoriques (puisqu’il n’y a ps de vente d’actifs) sont considérés comme des gains réels et les gens s’endettent …. Sans inquiétude ….

Les crises successives des années 2000 part contre ramènent les pieds sur terre : non seulement la question des salaires et de l’inflation n’a pas bougé, mais la Bourse s’effondre, laissant apparaitre comme la vague qui se retire,les dettes que maintenant on ne saura plus comble .

La situation aujourd'hui (2013) est donc la suivante :

  • Salaire bloqués.
  • Inflation faible
  • Dettes énormes .
  • Bourse à plat .
  • Diminution des commandes et des dépenses .
  • Le tout avec en toile de fonds un taux de chômage tel qu’il incite les gens à se montrer  "circonspect"….

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site