Chômages et intérêts .....

Le chômage,  c'est un grand malheur  tant psychologique que financier .

Le chômage,c'est un grand bonheur : les travailleurs "la ferment" quelles que soient les conditions de rénumération ou les conditions de travail ...

Le taux de chômage est un indicateur .
Un indicateur parmi d'autres,  et en aucun cas un indicateur absolu .
La première chose à faire avant de comparer est de reprendre les définitions de "chômeur" dans les différents pays .
Et ça change très fort ....

Il faut ensuite tenir comptes de plusieurs "variables" :

  • possibilité de trouver ou non mais en noir un travail aussi rénumérateur (moins payé,mais sans taxe ... forcément ....) .
  • répartitions du nombre de "travailleurs non au travail" : chômeur et malade pour  l'essentiel .
  • dans certains cas le nombre de prisonniers de droits commun est tel qu'il faut aussi en tenir compte dans les statistiques : au USA 2 % de la population mâle en âge de travailler est en prison ....

Deux pays distincts peuvent avoir des taux de chômage sensiblement différents sans que pour autant le climat social soit forcément différent .
En 2013, en Espagne,la situation est la suivante :

Taux de chômage : 25 %
Taux de travailleurs précaires : 48 %

C'est pas la guerre civile pour autant ...... 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×