Enron.

Est ce qu'Enron est une escroquerie ou simplement une catastrophe ?
Pour des milliers d'employés, ça a été une catastropghe .
Pour des millions d'actionnaires , ça a été une escroquerie ....
Pour personne enfin, ça n'a été un avertissement !!!!

Enron en quelques mots .

Au départ,Enron est une petite société fournissant de l'énergie .
Au tournant des années 90,la firme délaisse le "matériel" pour de "l'immatériel": elle traite les fournitures "des autres" ,et son chiffre d'affaire explose ,la valeur de ses actions aussi .

Puis brutalement,une série de mauvaise nouvelle,et c'est l'explosion ; Enron ne vaut plus rien .
Des milliers si pas des millions de gens ont tout perdu ....

Les mécanismes étaient tout simple",xce sont les mêmes qui ont servis pour les subprimes...
La leçon d'Enron aurait pu empêcher les subprimes....

Enron en quelques chiffres :

Enron fut un moment la 7° valeur capitalisée US avec un chiffre d'affaires de 100 milliards de $ ...

Enron a occupé 20.000 travailleurs .

Le Symbôle Enron .

Des sociétés plus importantes qu'Enron se sont cassées la figure tout aussi en beauté.
Mais le scandale Enron n'est pas là .
Le scandale Enron,c'est que :

  • Le modèle de gestion "Enron" était présenté comme un modèle à suivre .
  • Les "tripotages" Enron ont pour l'essentiel été strictement "légaux"  (essentiellement en faisant passer en "hors bilan" ce qui aurait très bien pu se retrouver en "bilan"....) 
    preuve que le respect du texte de la loi  n'exclut en rien la fraude majeure !!!!
  • Enron a clairement mis en évidence qu'il y a plusieurs façons de voir le travail d'un conseil d'administration;intérêt de la firme,intérêt des actionnaires ....
  • Enron a clairement mis en évidence l'existence de conflits d'intérêts majeurs au sein de la société et de la gestion de la société en particulier un fond était à la fois un financier d'Enron (donc intéressé à l'augmentation des bénéfices d'Enron) et un client d'Enron (donc intéressé à une diminution des bénéfices d'Enron ....) . 

 

 

Les mécanismes de l'escroquerie :

  • Le conseil d'administration était surpayé à ne rien faire et plus encore à ne rien voir .
  • Le conseil d'administration était directement intéressé à la valeur des actions et non à la santé de l'entreprise .
  • Les membres du Conseil d'Administrations pouvaient emprunter eux même pour leur propre compte sur le compte de l'entreprise ...
  • L'auditeur externe était aussi l'auditeur interne ....et se contrôlait donc lui même ....

Les siganux avant courreurs :

  • Le chiffre d'affaire grimpe à une allure vertigineuse .
  • La part du "hors bilan" grandit beaucoup plus vite que celle du "bilan" .

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×